Le lecteur « SuperDrive » de mon MacBook Pro étant mort depuis quelques années (oui, 2) maintenant, j'aimerais reformater mon Mac pour une installation plus propre et repartir sur une installation vierge de Leopard et enchaîner directement avec Snow Leopard (et bientôt Lion ?).

Quoi de plus frustrant que d'avoir un beau DVD avec inscrit « Mac OSX 10.5 Leopard » dessus et ne pas pouvoir l'utiliser que ce soit pour réinstaller OSX ou même faire des opérations de maintenance sur son MACINTOSH HD ou encore récupérer son mot de passe... ?

Il serait simple de télécharger une copie de ce DVD et de booter dessus mais pas tant car il faut un support qui soit adapté et surtout formaté pour GParted ne formate pas des volumes en GPT (les tables de partionnement pour EFI, depuis les Mac Intel).

Formatage

Le truc est de formater un volume en GPT et, si comme moi, vous souhaitiez utiliser votre disque Time Machine (qui est est formaté par défaut avec APM), vous l'avez dans l'os. Malheureusement, la création d'une simple partition ne suffira pas, il faut reformaté tout le disque avec la bonne table de partionnement.

Donc prenez un lecteur (disque dur externe ou clé USB) ayant une capacité nécessaire pour contenir le DVD de Mac OSX (double couche) et commencez par vérifier si la table de partionnement correspond. La clé qu'on m'a prêté était utilisée par un Windowsien :

Dans notre cas, ça va pas le faire car c'est du MBR. Sélectionnez le disque (et non pas le volume) et allez dans l'onglet Partionner, sélectionnez 1 partition ainsi que son format (ici je choisi Mac OS étendu (journalisé)) :

Cliquez ensuite sur Options... et sélectionnez Tableau de partition GUID :

Enfin, cliquez sur Appliquer et Partionner. Votre disque sera enfin prêt à recevoir une copie du DVD de Mac OSX que nous allons devoir « cloner »...

Création d'une image disque

Mon DVD de OSX faisant 8.1 Go, j'ai dû me faire prêter une clé USB de 16 Go... Le truc, c'est comment copier mon DVD de OSX sur la clé sachant que sous Windows ou Ubuntu, c'est la « partition BootCamp » du DVD qui est montée donc pas du tout accès aux sources OSX. Une commande copier/coller sur le disque n'aura pas l'effet désiré.

Nous allons plutôt copier bit à bit le support vers un fichier image (.DMG). Prenez n'importe quel linux avec un lecteur DVD et faites une image de votre DVD grâce à la commande dd:

sudo dd if=/dev/sr0 of=OSX.dmg  

Note : /dev/sr0 (ou /dev/cdrom) correspond au lecteur optique chez moi, vérifiez bien quel est le votre avec l'utilitaire de disque (ou via la commande df -h une fois le DVD monté).

La copie va prendre un certain temps... Placez ensuite l'image disque dans un répertoire que vous partagerez avec Samba : nous allons monter l'image disque sur le Mac.

Restauration de l'image

Tapez un CMD + K, connectez-vous à votre machine et montez le dossier partagé :

Allez chercher votre image et montez-la :

Maintenant, rien de bien compliqué : retournez dans l'Utilitaire de disque, allez sur l'onglet Restaurer et faites glisser les volumes comme ci-dessous :

Cliquez ensuite sur Restaurer et une fois authentifié, la copie des fichiers commencera...

Vous avez désormais un disque dur (ou clé USB dans mon cas) contenant une parfaite copie du DVD de Mac OSX et sur lequel vous allez pouvoir démarrer.

Note : si vous cochez l'option Effacer la destination, le volume sera effacé et prendra comme nom celui du DVD.

Redémarrage

Lancez les Préférences Système, direction Démarrage ; sélectionnez votre nouveau disque bootable et démarrez dessus.

Conclusion

Vraiment sympa de pouvoir booter depuis autre chose qu'une galette, surtout si votre lecteur est mort comme dans mon cas où cela est vraiment problématique. Hormis la table de partition qu'il faut assurer dés le début, il est très simple de se créer un disque externe avec une bouée de sauvetage dessus.

Très personnellement, je suis sur le point de reformater mon disque Time Machine en GPT afin de créer une partition sur laquelle je pourrais avoir une copie du DVD. Cela me permettra de booter dessus si le besoin s'en fait ressentir, comme réparer mon disque dur par exemple.


Joris Berthelot