Image de dossiers

Cela faisait un certain nombre d'années que je rêvais de pouvoir partir aux États-Unis pour une expérience inoubliable, unique et surtout seul avec moi-même. Ce ne sera pas mon premier, ni mon dernier voyage mais ce sera mon premier voyage seul ! Whaou que j'ai hâte !

Ici commence mon tout premier billet sur ce stage et pour l'occasion, j'ai créé un nouveau tag us-internship. Dans ce petit billet (écrit en France et en français), je vais vous donner quelques conseils pour vous aider à partir aux US si c'est un projet personnel qui vous chatouille depuis un certain temps aussi.

En ce qui me concerne, je n'avais jamais fait ces démarches mais cette année, j'ai un stage de minimum 5 mois à réaliser et c'était l'opportunité rêvée pour m'investir dans cette procédure onéreuse... J'ai lu un peu partout qu'il faut énormément de motivation mais si déjà vous avez envie de partir, alors le plus gros est presque fait !

Détaillons les étapes :

Évaluation budgétaire

Avant toute chose, il faut savoir si vous avez les moyens de partir là-bas. C'est juste un peu le pays le plus riche du monde et selon l'endroit où vous trouverez votre stage, vous allez financièrement transpirer... En dehors des différentes aides que vous pourriez avoir, il ne faut pas omettre le coût de la vie sur place, les billets d'avion, et surtout, surtout l'enveloppe que vous donnerez à votre organisme sponsor pour qu'il s'occupe de votre assurance et paperasses durant la totalité du séjour aux États-Unis.

La rémunération de stage n'est PAS obligatoire aux États-Unis donc faudra négocier... Sachant que le CIEE vous demande de justifier un revenu mensuel d'au moins $750/mois pour avoir évitez que vous vous trouviez sous un pont au bout de 3 semaines.

Recherche de stage

Si vous voulez partir, il va falloir trouver du boulot ! Dans ma branche de travail et à mon niveau d'études, je n'ai pas eu besoin de passer par des organismes spécialisés dans les stages car c'est exactement comme si je recherchais un emploi classique... aux US.
Du coup, vous pouvez répondre à n'importe quelle offre d'emploi en demandant dans votre lettre de motivation si l'emploi peut être adapté à un stage. Ça passe ou ça casse, la richesse de votre CV et l'ouverture d'esprit de l'entreprise en face fera de votre demande un rejet ou une acceptation.

Pour mes recherches, j'ai commencé à aller faire un tour sur tous les sites cools et/ou les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Foursquare, puis des gros sites comme deviantART, Wikimedia, Tumblr, Vimeo, Dailymotion, Yahoo!, LinkedIn, etc.

Une fois recalé ou sans réponse, j'ai cherché sur des sites d'offre d'emploi un peu comme Your Web Job, Smashing Jobs, Stackoverflow Careers, LinkedIn Jobs tout en demandant à mes contacts dans mes réseaux sociaux (voici une raison évidente de l'utilité d'avoir une petite présence en ligne).

En même temps, publiez sur votre blog, vos réseaux sociaux et votre CV que vous êtes à la recherche d'un boulot ! Demandez à vos contacts de transférer votre CV et lettre de motivation, usez d'eux et demandez-leur si ils ne connaissent pas quelqu'un dans telle ou telle boîte... Il faut aller de l'avant et envoyer pas mal de lettres.

Persévérance

Certains employeurs ne vous répondront pas, même après plusieurs relances, d'autres répondent plusieurs semaines voir mois après (Wikimedia) et d'autres répondent dans l'heure.
Vous devez savoir qu'il faut s'investir pas mal de temps à l'avance mais pas trop non plus car bien peu de sociétés n'ont pas de vision sur leurs clientèle ou leur projet à trop long terme.

En ce qui me concerne, j'ai commencé à chercher en fin Septembre et petit conseil : quand vous avez une réponse positive : ne lâchez pas l'affaire avec les autres demandes...

Continuez de cherchez tant que l'entreprise n'a pas signé le DS-7002 et que votre tuteur n'a pas validé votre stage !

Salaire

En fonction de la zone géographique de votre stage, la vie vous coûtera plus ou moins chère. Par exemple, le coût de la vie à New York est semblable à celle de Paris donc négociez un salaire avec votre employeur. Sachez avant tout qu'en général, si il veut tirer une bonne expérience de cette opportunité, il fera un effort en votre faveur afin de permettre un bon déroulement général du stage.

En ce qui me concerne, je ne pense pas avoir négocié correctement mon salaire... Ma société m'offre $100 de plus que ce que spécifie le CIEE donc c'est pas mirobolant, surtout pour vivre à New York. J'ai pas trop bronché car j'avais une opportunité en or et j'avais pas envie de la laisser filer.

Organisme sponsor

Une fois que vous avez votre entreprise et que vous le sentez bien, allez faire un tour sur le site de Parenthèse, l'organisme sponsor français. Lisez TOUT et commencez à remplir les documents... Envoyez faire signer le DS-7002 à votre entreprise et contactez votre responsable de stage dans votre école/université afin de faire valider tout cela.

Remplissez le reste des documents, signez votre chèque et envoyez votre dossier à Parenthèse. Je vous suggère d'envoyer le tout au format électronique afin de gagner du temps et surtout de l'argent (et c'est plus écolo aussi). Un conseiller de chez Parenthèse vous répondra dans la journée pour vous dire si votre dossier est complet.

Vient ensuite un micro-entretien avec ce même conseiller afin d'évaluer grossièrement votre niveau d'anglais. J'avoue que ça m'a un peu surpris car je ne savais pas du tout à quoi m'attendre et le passage français -> anglais au téléphone fut quelque peu brutal. Après lui avoir gentiment demandé de répéter plus doucement, j'ai pu répondre aux trois questions qui sont en fait celles de la dernière page du dossier de candidature.

Cinq minutes chrono, je suppose que c'est juste histoire de ne pas envoyer des personnes totalement étrangères à la langue anglaise là-bas... Et surement aussi pour vérifier la cohérence de l'évaluation du niveau d'anglais précisé dans le dossier.

Recherche de logement

C'est actuellement la partie la plus barbante que je suis en train de vivre à l'heure où j'écris cet article... Je porte à croire qu'il est un peu inutile de cherche à distance car même si je trouvais quelque chose, je ne signerais rien sans avoir visité le logement et rencontré les co-locataires.

Inutile de vous dire que je n'ai pas les moyens de me trouver un appartement à moi tout seul dans New York puisque la location de vieux studios tout pourris avoisinent les $2000/mois.
Même les co-locations sont super chères donc faut chercher le bon plan et s'y plonger sérieusement pour savoir au moins de quoi on parle.

Même si je ne trouverais probablement pas de logement à distance, c'est tout de même très intéressant de chercher pour s'intéresser aux types de logements qu'on trouve, connaître les arrondissement, les quartiers et au passage les répartitions ethniques. Sans oublier les légendaires métros new yorkais =P.

Voici donc quelques sites bien utiles pour commencer à vous plonger doucement dans la recherche d'apparts ou de co-locations :

  • EasyRoommate
    Ce site est gratuit et permet de déposer des annonces, d'y répondre et de communiquer avec les gens en galère un peu comme nous. Cependant, une annonce sur 3 est une arnaque alors méfiance !

  • CraigsList
    Le site d'annonce absolu.. Pour y trouver de tout, du logement/co-location ou du boulot ou n'importe quoi d'autre... Toujours intéressant d’aller faire un tour de temps en temps.

  • Roommates.com
    Site orienté « correspondance de personnalité », limite un site de rencontre pour co-locataire. Je n'ai pas vraiment pu tester ce site car la consultation et l'initiative de contacter les annonceurs est gratuite mais pour lire les messages, faut payer... et cher en plus. Bref, je pense payer pour avoir une annonce si vraiment je suis en galère au dernier moment.

  • Airbnb
    Site super connu (que je ne connaissais pas), qui permet de trouver une chambre/un lit chez l'habitant avec petit-déjeuner. Vous pouvez trouver des trucs super cheap comme des aussi prestigieux que des hôtels.

  • The Village Voice
    Recommandé en personne par un membre de l'équipe Parenthèse, ce magazine new yorkais est probablement l'un des bons petits sites à garder sous le coude quant on vit à New York puisqu'en plus de regrouper des annonces, on y trouve des événements, actualités, recommandations en tout genre, bons plans, etc.

Avec tout cela, vous devriez déjà bien vous immerger dans la recherche immobilière new yorkaise et aussi vous rendre compte qu'ils sont des milliers chaque mois à rechercher un logement dans New York.

Note : une adresse Yahoo! sur deux est une arnaque africaine donc méfiance ! Récupérez l'IP de l'expéditeur dans les en-têtes de vos réponses et faites un IP-lookup afin de vérifier que l'IP part bien de New York et non du Niger.

La suite...

Quand tout est prêt et que vous avez envoyé votre dossier à Parenthèse, et bien, il ne vous reste plus qu'à l'attendre et quand vous le recevez, cela ressemble à ceci :

Détaillons le contenu du dossier :

  1. Facture Parenthèse (plus vous partez longtemps, plus elle sera élevée)
  2. Lettre d'introduction pour l'inscription à la Sécurité Sociale américaine (à donner sur place)
  3. Confirmation de l'assurance CIEE (responsabilité civile, rapatriement, etc.)
  4. Reçu SEVIS (I-901)
  5. Livret d'accueil et d'information CIEE
  6. Flyer d'information pour s'inscrire aux déclarations d’impôts américains
  7. Certificat d'éligibilité au VISA J-1 (DS-7002)
  8. Contrat de stage américain (DS-2019)
  9. Lettre de dossier Parenthèse
  10. Carte ISE (complémentaire santé + avantages étudiants)

Une fois tout cela reçu, il vous reste 2 choses à faire (en supposant que vous ayez déjà pris votre rendez-vous avec le Consulat des États-Unis à Paris et réservé vos billets d'avion) :

Remplir le DS-160

Ce formulaire un peu fastidieux à remplir nécessite le reçu SEVIS pour le compléter donc inutile de vous précipiter dessus. C'est en fait une phase préparatoire à votre entretien au Consulat puisqu'il renseigne toutes les informations sur vous, votre passé de terroriste, etc.
Une fois rempli, c'est à imprimer et apporter pour l'entretien.

L'entretien au Consulat

A l'heure où j'écris ces lignes, j'en suis à cette étape : l'attente de l'entretien. J'ai fini de remplir mon DS-160 et la dernière étape avant de monter à Paris est la préparation de mon entretien, il vous faudra :

  • Acheter une enveloppe Chronopost 500g pour le retour du VISA et du Passeport
  • Le reçu du mandat compte à La Poste de $140 (voir taux de change)
  • Le dossier Parenthèse complet et en version originale (DS-2019 + DS-7002 + reçu SEVIS)
  • La confirmation de saisie du DS-160
  • Votre livret de famille (ou copie)
  • Votre Passeport ET une autre pièce d'identité (ou équivalent avec photo)
  • Un justificatif de revenu si vous n'êtes pas rémunéré ou si moins de $750/mois

Tous les documents ne seront pas forcément demandés mais au cas par cas (indication de Parenthèse)

Vous pouvez désormais lire mon retour d'expérience au Consulat.

Avant de partir

Quand tout est prêts, n'oubliez pas les petites procédure administratives françaises telle que :

Note : l'inscription aux impôts américains est réalisée par Parenthèse et vous recevrez un email d'activation de compte : vérifiez vos SPAMS car mon email n'a pas été détecté comme légitime !

Très personnellement, je vous conseille de prendre tout votre paperasse et de tout photocopier limite 2 fois (pour être sur ^^).

En résumé

Dans l'ordre :

  1. Prise de connaissance des conditions requises
  2. Recherche de stage/emploi
  3. Négociation salariale avec l'employeur
  4. Faire signer le DS-7002 par votre employeur
  5. Validation par l’école/université
  6. Envoi du dossier à Parenthèse
  7. Réservation des billets d'avion
  8. Prise de rendez-vous au Consulat
  9. Activation du compte de déclaration d'impôt américain
  10. Recherche de logement (en tâche de fond)
  11. Réception du dossier Parenthèse
  12. Saisie du DS-160
  13. Entretien Consulat
  14. Activation carte ISE (si prise)
  15. Résiliations administratives françaises
  16. Take offfff!

A bientôt et bon réveillon 2012 !